IMG_4262

Celui qui veut déguster une pâtisserie Algérienne regardera dans le plateau garni et se régalera avec les yeux. Il hésitera quelques instants devant de jolies formes, du miel coulant, des amandes grillées, une poussière de pistache … toujours sans savoir quoi choisir et  finira par en sélectionner une douceur aux arômes, saveurs et textures qui lui procureront grand plaisir !

Ce plateau garni de douceurs est plein de symboles. Chaque petit gâteau symbolise une fête, un événement, une rencontre, un plaisir à partager. L'arayeh fait partie de ces gâteaux typiquement expressifs des faits qui marquent notre vie. Les Algériens les préparent souvent lors des naissances, le petit nœud satiné qui orne le gâteau marque l’arrivée d’un garçon alors que la naissance d’une fille est symbolisée par un nœud de couleur rose. De nos jours, L'arayech est préparé pour toute autre occasion avec une décoration moins caractéristique mais vraiment jolies !

Succombez au croquant du sucre glace et au fondant de la farce aux amandes !

IMG_4266

Pour la pâte :
3 mesures de farine
1 mesure de beurre fondu
1/2 c. à café de sel
1 c. à café de sucre vanillé
Eau de fleur d'oranger pour ramasser la pâte (environ 1 mesure)

Pour la farce :
3 mesures d'amandes moulues
1 mesure de sucre glace
2 blancs d'oeuf
Zeste d'un citron jaune
1 pincée de cannelle

Pour le glaçage :
3 blancs d'oeufs
1 c. à café d'huile neutre
Sucre glace tamisé

Pour le décor :
Noeuds satinés
Brillant alimentaire
Caissettes

-----------------------------------------------
Rappel :
Une mesure correspond à un contenant de votre choix : un verre,
une tasse, un mug ou un bol en fonction de la quantité de gâteaux
.
La règle d'or étant d'utiliser le même contenant pour tous les ingrédients.
-----------------------------------------------

Confection :
Mélanger les ingrédients de la farce et réserver

Mélanger les ingrédients de la pâte en frottant les ingrédients entre les mains.
Arroser progressivement d'eau d fleur d'oranger jusqu'à l'obtention d'une pâte molle.
La diviser en boules.
Abaisser chaque boule à l'aide d'un rouleau, d'une épaisseur de 3 mm environ
Découper des ronds de 8 cm de diamètre.

Préchauffer le four à 200°
µPrendre chaque rond, y déposer un peu de farce en formant un Y.
Avec le bout des doigts, relever les bords de la pâte vers le centre en formant un triangle.
Retourner le gâteau formé puis faire pivoter les coins vers le même sens (voir photos)
Disposer sur un plaque sulfurisée et mettre à cuire 8 à 10 min à 200°
Laisser refroidir complètement.

IMG_4232 IMG_4234

IMG_4236 IMG_4244

Battre légèrement les blancs en neige puis ajouter l'huile et le sucre glace selon l'absorption.  Le glaçage ne doit pas couler. Plonger les gâteaux dans le glaçage (juste la surface et les bords), déposer sur une grille ou un plateau huilé, saupoudrer de brillant et décorer avec un noeud. Laisser sécher une nuit.
Le lendemain, le placer dans des caissettes et conserver dans une boîte bien fermée environ deux semaines.

IMG_4261

Plus le glaçage est épais, plus les gâteaux vont avoir un joli aspect et se conserveront plus longtemps. J'y ajoute l'huile neutre pour avoir un bel effet brillant et il est tout à fait possible de le colorer pour varier les plaisirs : rose,jaune, bleu...
Si vous ne disposez pas de noeuds satinés, vous pouvez très bien décorer avec de la vermicelle chocolatée, les perles argentées, un fruit confit ou même avec un peu de décoration de pâte d'amande.

IMG_4268

Mes autres recettes de pâtisserie orientale (clic ici)