Passion culinaire by Minouchka

Os à moelle rôtie

Os à moelle au four - Passion culinaire 

Non ne partez pas, l'os à moelle vaut le détour !
Il est vrai que soit on aime soit on déteste, et moi je fais partie de ces amateurs qui pourraient en manger tous les jours et ce depuis mon enfance. Je me souviens de ma maman, lors du repas, qui récupérait l'os à moelle, le tapait contre une grande cuillère en bois ou en inox pour faire ressortir le moelle et la déguster avec un tel bonheur, je revois encore ce plaisir dans ses yeux pendant que ma salive dégoulinait le long de mon menton !
Et puis j'ai rencontré mon mari... lui il n'aime pas de tout... du coup j'en achetais pas, j'en cuisinais pas, je n'en mangeais pas... triste sort !
Mais un jour, en rendant visite à mon boucher je lui ai demandé sans conviction s'il avait de l'os à moelle car je ne voyais pas de tout ces morceaux dans sa vitrine. Il m'a répondu favorable et qu'en plus il me les donnerait gratuitement... Depuis ce jour mon boucher est devenu mon héro et grâce à lui j'ai retrouvé ce goût d'enfance, le souvenirs de cette salive dégoulinant le long de mon menton. 

Pour 1 personne
Temps de préparatiopn 5 min
Temps de cuisson 30 min

2 à 4 morceaux d'os à moelle frais
2 tiges d'oignon nouveau
Thym frais
2 gousses d'ail
12/2 c. à café de cumin moulu
Sel, poivre du moulin

Placer les morceaux d'os à moelle dans un plat allant au four, 
Ajouter l'ail, le thym, le sel, le poivre et le cumon moulu
Faire cuire au four à 220° pendant 30 à 35 min
A la sortie du four, ajouter un peu d'oignon nouveau émincé
Ajouter un peu de fleur de sel

Posté par Minouchkah à 17:11 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,


Lassi à la fraise et à la rose

Lassi fraise et rose - Minouchka

 

La saison des fraises bat son plein et c'est un pur bonheur pou mes deux filles qui on raffolent, mais je ne sais pas d'où elles tiennent ça car la fraise est loin d'être mon fruit préféré, à vrai dire avant de les avoir je n'en achetais très rarement et même quand j'étais enceinte j'avais plutôt des envies de cornichons que de fraises ! Non, c'est clair elles ne tiennent pas ça de moi ! 
Mes deux loulouttes aiment les manger ainsi, nature, et parfois pour varier les plaisirs et surtout leur faire goûter à plein de variantes et de mélanges, je prépare les fraises en salade avec de la vanille, d'autres fruits comme le kiwi, et en version lassi avec de la rose. La fraise et la rose sont fait pour s'entendre, elles se marient merveilleusement bien, le fruit rouge acidulé et la fleur délicate et parfumée dans une ambiance très girly, on adore!
La rose est utilisée dans cette recette sous forme de sirop qui apporte du sucré, ainsi que de l'eau de rose qui apporte quant à lui parfum et arôme, les deux révèlent la fraîcheur des fraises.

Pour 4 verres
Temps de préparation : 8 min

400 g de fraises
250 g de yaourt nature (environ 2 pots)
2 à 3 c. à soupe de sirop de rose
1 c. à café d'eau de rose
Glaçons

Laver les fraises, les équeuter et les tailler en deux
Placer dans un mixer avec le yaourts 
Verser le sirop de rose et mixer le tout 
Parfumer à l'eau de rose, mélanger sans mixer 
Servir très frais, avec ou sans glaçons

Astuces :
Il est possible de se passer de sirop de rose ou de le remplacer par un autre sirop type grenadine.
Je n'ajoute pas de sucre car il est apporté par le sirop, rectifier selon votre goût
Déguster comme boisson ou un dessert

Posté par Minouchkah à 22:24 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Poulet Kedjenou

Poulet Kedjenou - minouchka passion culinaire

On part en Afrique avec ce Kedjenou, une recette Ivoirienne qui signifie "secouer dedans" puisqu'on n'utilise pas de cuillère pour mélanger durant la cuisson mais on secoue simplement le canari. Ce plat se prépare traditionnellement à l'étouffée dans un canari, comme une marmite en terre,  fermé et recouvert de feuilles de bananier.
La recette de base est assez simple à réaliser, et comme toute recette familiale et régionale chacun y va selon sa propre recette. On peut la réaliser simplement avec des oignons et des tomates comme une sauce Basquaise, on peut également y ajouter des légumes comme l'aubergine, le poivron, la carotte, le céleri... mais d'après toutes les recettes que j'ai pu lire sur la toile et les vidéos que j'ai visualisé, celle-ci me semble la plus proche du traditionnel kedjenou, un simple plat en sauce à la tomate. Seul bémol est que je n'ai pas de canari en terre fermé, j'ai alors utilisé ma marmite en fonte et c'était très bien.
Divers conseils permettent de réussir ce plat, d'une part la cuisson à l'étouffé grâce à une feuille de bananier couvrant les ingrédients et d'autre part le fait de ne pas ajouter d'eau, le jus est obtenu grâce à l'ensemble des ingrédients gardant ainsi toutes les bonnes saveurs.

Pour 6 personnes
Temps de préparation : 20 min
Temps de cuisson : 50min

1 poulet de 1,2kg
2 oignons
4 tomates bien mûres ou une grande boîte de tomates concassées
4 gousses d'ail
2 feuilles de laurier
Quelques brins de thym
1 morceau de gingembre frais
1 cube de bouillon
Sel, poivre noir moulu
Piment à souhait
4 c. à soupe d'huile d'arachide

Faire chauffer l'huile et y faire dorer le poulet découpé en morceaux.
Ajouter l'oignon émincé en lamelles, l'ail pilé et le gingembre râpé.
Faire bien dorer 
Ajouter ensuite le laurier et le thym, saler et poivrer
Laisser mijoter encore 5 min
Ajouter les tomates émincées, le cube bouillon et mélanger
Couvrir d'une feuille de bananier, fermer
Laisser cuire 45 min tout en remuant la marmite sans ouvrir toutes les 10 min environ
Le kédjénou signifie "secouer dedans", alors Faires tournoyer la marmite pour remuer.
Déguster le kedjenou avec de l'attiéké ou du riz blanc

Tarte fine à l'abricot

Tarte fine à l'abricot - Minouchka 1

 

"Au mois de mai fais ce qu'il te plaît"... sauf que là c'est le soleil qui fait ce qui lui plaît, un coup il brille chaudement, un coup il se fait timide ! Il sait se faire désirer le coquin mais moi je ne me laisse pas faire car dans ma cuisine ça raisonne été avec cette tarte à l'abricot réalisé non pas avec des fruits frais car ce ,'est pas encore la saison mais des fruits conserve. L'idée est de profiter des fruits préparés autrement et même en dehors des saisons pour des recettes gourmandes qui plairont à tout le monde. Et la tarte à l'abricot, soyons unanime, tout le monde l'adore aussi bien froide que tiède. 
Rien de bien compliqué, de la pâte feuilletée, une crème pâtissière maison et quelques abricots au sirop, la tarte est prête en un clin d'oeil et avec trois fois rien, on s'en prive pas.

Un bloc de pâte feuilletée de 250g
1 grande boîte conserve d'abricots au sirop
1 jaune d'oeuf
crème pâtissière :
500 ml de lait
125 g de sucre
50 g de farine
3 jaunes d'oeufs
1 oeuf entier
Extrait de vanille

Préparer la crème en portant à ébullition le lait et la vanille
Blanchir les jaune sd'oeufs, l'eouf entier et le sucre
Incorporer la farine et mélanger
Dès que le lait est chaud, le verser sur les oeufs et mélanger
Remettre dans la casserole et sur le feu, poursuivre le mélange jusqu'à ce que la crème s'épaississe
La débarrasser dans un plat, la filmer au contact et garder au frais

Ouvrir la boîte des abricots au sirop et égoutter.
Sur un plan d travail fariné, étaler la pâte en rectangle
Découper les quatre bords sur 2 cm 
Piquer la pâte à l'aide d'une fourchette
Étaler au pinceau le jaune d'oeuf uniquement au bord et disposer les bandes de pâtes, appuyer
Étaler la crème pâtissière harmonieusement
Découper les abricots en deux et disposer alignés
Enfourner à 180° durant 35 min en surveillant la cuisson la fin
Saupoudrer de sucre glace

Tarte fine à l'abricot - Minouchka 4

Tarte fine à l'abricot - Minouchka 3

Tarte fine à l'abricot - Minouchka 2

Posté par Minouchkah à 08:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Burger au poulet, chèvre et oignons croustillants (Buns maison)

Burger au poulet chèvre et oignons frits - Passion culinaire Minouchka

La dernière fois j'avais préparé des buns maison, nous en avons dégusté  trois en burgers façon raclette et j'en ai congelé trois autres, ce qui est bien pratique quand j'ai envie de réaliser un repas express et copieux.
Ce samedi midi après la piscine, nous avions envie de burgers maison bien consistants. Pas de panique, j'ai sorti les buns à l'avance et laissé dégelé complètement avant de les passer un peu au four pour les réchauffer. J'ai préparé parallèlement ma garniture à base de blanc de poulet juste fariné, du chèvre, de l'oignon frit et le tour est joué !

Pour 2 personnes

2 pains à burgers - Buns (recette ici)
2 filets de poulet

4 tranches de chèvre
Oignon frit prêt à l'emploi
2 tranches de fromages à burgers
2 feuilles de laitue
Mayonnaise et Ketchup
2 c. à soupe de farine
Sel et poivre du moulin

Couper les buns en deux et les faire griller
Saler et poivrer les filets de poulet puis les fariner
Faire saisir dans un peu d'huile chaude jusqu'à ce qu'ils soient cuits et dorés
Réserver sur du papier absorbant
Étaler sur la base de chaque buns un peu de mayonnaise
Ajouter la laitue, le fromage à burger, le  filet de poulet, le chèvre et l'oignon frit
Ajouter une pointe de ketchup
Couvrir avec l'autre moitié du buns 
Servir aussitôt avec des frites maison (à l'Actifry pour moi).

Posté par Minouchkah à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Ragoût de Poulpe (chatrou) aux haricots rouges à l'antillaise, 2016 année des légumineuses

Poulpe (chatrou)aux haricots rouges à l'antillaise 1

Je rentre de la martinique avec une folle envie de continuer à partager avec vous des recettes de la gastronomie Antillaise, et cette fois-ci j'ai envie de vous présenter un de mes plats préférés, à vrai dire la liste est longue mais le chatrou (poulpe) fait partie de ces produits de la mer que j'adore tout particulièrement et ce depuis ma tendre enfance. La pêche au poulpe a marqué mes souvenirs lors des journées ensoleillées à la mer, c'était l'occupation favorite de mon papa pendant que nous enfants ramassions des tonnes de moules. La cuisine au poulpe a marqué également mon palais, ma mère adorait le préparer à la méditerranéenne juste saisi dans de l'huile d'olive avec de l'ail et du persil plat.

.Poulpe à cuisiner 2

Le ragoût à l'antillaise est assez long à faire car il faut dans un premier temps préparer le chatrou (poulpe) dans un bouillon aromatisé puis le faire cuire avec les haricots rouges. J'avoue qu'il faut aimer préparer le poulpe, il faut aimer le toucher, le caresser (personnellement je prends un réel plaisir à caresser ce mollusque!), à le découper, à patienter et à le déguster. Le poulpe, on aime ou on n'aime pas, il n'y a pas de juste milieu. 
J'ai utilisé du poulpe surgelé, ce mode de conservation aide à attendrir le mollusque, ce qui est un avantage considérable et ça ne gâche en rien sa saveur, d'autant plus qu'il sera nettoyé. Il faut en prévoir 1,2 à 1,5kg car il réduit presque de moitié après cuisson.

Le mariage avec les haricots rouges est un pur délice, ça tombe bien car l'année 2016 est  l’année internationale des légumineuses selon l’Assemblée général des Nations Unies. Les haricots rouges ou roses sont des légumineuses, des végétaux durables qui pourraient nous aider à nourrir les 10 milliards d’habitants prévus pour 2050. On les prend souvent à tort pour des légumes, mais il s’agit en réalité de graines. Et même si ce sont généralement les dites graines qui sont consommées (haricots rouges et blancs, lentilles, pois,…), les légumineuses peuvent être consommées avec leur gousse (les haricots verts, par exemple). Enfin, il est intéressant de noter que les cacahuètes font partie des légumineuses (et non des noix !).

LOGO_IYP-fr-high-horizontal

 

Les avantages des légumineuses ne sont plus à présenter. Ce sont des végétaux qui peuvent être cultivés lors des sécheresses, qui sont bon marché (on les surnomme d’ailleurs « le caviar du pauvre »), nourrissants et sains pour l’homme et l’environnement. En effet, les légumineuses sont riches en protéines végétales, en vitamines, en minéraux, en glucides complexes et en fibres. En outre, elles sont faibles en matières grasses. Combinées aux noix, céréales, graines ou œufs elles peuvent remplacer la viande dans notre alimentation.

Poulpe (chatrou)aux haricots rouges à l'antillaise 2

 

1kg de poulpe (chatrou) surgelé ou frais
300 g d'haricots rouges
1 morceau de salaison (facultatif)
2 oignons
1 bottes de cives dit oignons pays 
2 feuilles de bois d'inde ou de laurier
Quelques brins de thym
2 piments végétariens (doux)
6 gousses d'ail
10e de clous de girofle
1 c. à café de poivre de jamaïque moulu
4 c. à soupe d'Huile de tournesol
Sel 

Poulpe à cuisiner 1

Faire tremper les haricots rouges dans leut triple volume en eau durant 12h (idéalement une nuit)
Rincer le poulpe, le nettoyer si besoin (enlever le bec) et le tailler en gros morceaux
Disposer dans une cocotte 1 oignon émincé, le piment végétarien, la moitié des cives, 1 feuille de bois d'inde ou de laurier, la moitié des clous de girofle et deux gousses d'ail pilé. 
Arroser d'eau à mi-hauteur et faire cuire doucement 20 min
Le poulpe lâhce beaucoup d'eau, il devient rougeâtre

Égoutter et réserver.
Dans la même cocotte vidée, faire chauffer l'huile
Y faire revenir l'oignon émincé, le reste de cives émincés, le thym, la feuille de bois d'inde, les 4 gousses d'ail pilé, les clous de girofle et le poivre de jamaîque.
Ajouter le morceau de salaison (facultatif)
Ajouter le poulpe et faire dorer 5 min
Ajouter les haricots rouges égouttés
Mélanger puis arroser d'eau à hauteur
Faire cuire sous pression 25 min
Ouvrir et poursuivre la cuisson  sur feu fort 5 min pour réduire la sauce
Agrémenter de piment (facultatif) et de persil plat émincé
Accompagner de riz ou de légumes pays (igname, fruit à pain, bananes jaune...)

Astuces :

- Ne pas saler les haricots rouges durant la cuisson au risque qu'ils deviennent durs, on sale après cuisson
- Écraser quelques haricots rouges à l'aide d'une cuillère en bois contre les parois du faitout, ceci pour avoir une sauce plus épaisse et onctueuse.
- Vous pouvez bien sûr découper le poulpe en plus petit morceau comme du fricassé mais je vous ai dit que j'aime le poulpe, j'aime sa texture en gros morceaux qui supporte mieux la cuisson.
- Dans certaines recettes, on peut déglacer avec du vin rouge ou même du rhum vieux, à vous de voir.

Poulpe à cuisiner 3

Posté par Minouchkah à 08:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,