DSC09938

Dans la série « cuisine indienne » voici un plat succulent à manger seul, en amoureux, en famille ou entre amis. De quoi inviter l’inde dans son assiette avec ses saveurs chaudes, ses couleurs profondes et ses arômes embaumés. J’avais préparé ce plat le lendemain de la fameuse virée épicée que vous pouvez lire juste en cliquant ici.

Agneau en sauce mijotée au lait

500 g d’agneau
2 oignons moyens (rouges de préférence)
150 ml de lait (entier de préférence)
10 feuilles de curry (clic)
1 piment rouge (frais ou séché)
2 gousses d’ail
1 bâton de cannelle
6 graines de cardamomes vertes (clic)
4 clous de girofle
½ c. à café de poivre noir en graines
1 c. à café de paprika
2 c. à soupe du mélange Garam masala
Ghee ou huile
Sel

Couper la viande en petits morceau et émincer les oignons Faire chauffer le ghee, ajouter la cannelle, les feuilles de curry, le poivre, et la cardamome légèrement écrasés au mortier, les clous de girofle.
Laisser éclater ces épices pendant 1 minute environ.
Ajouter les oignons, le piment et les gousses d’ail pilées, puis la viande et faire rissoler sur feu fort 5 minutes environ. Ajouter le Paprika et el mélange Garam masala.
Arroser d’un grand verre d’eau et mélanger pour obtenir une sauce homogène, laisser cuire sur feu fort 10 minutes puis arroser d’eau à nouveau à hauteur de la viande.
Laisser cuire sur feu moyen 30 minutes environ. Dès que la viande est bien cuite, ajouter le lait qui va adoucir la sauce relevée et lui donner une jolie teinte bien plus douce ! Laisser mijoter 5 minutes sur feu doux.
Agrémenter de feuilles de coriandre ou de persil juste au moment de servir.

DSC09934

Riz Pulao (ou Pullao) aux épices

Rien de tel pour accompagner ce mijoté d’agneau onctueux mais également d’autres curries qu’ils soient forts ou doux. Ce plat à base de riz est parfumé aux épices avec une touche colorée de safran bien appréciée. On peut également préparer du Pulao aux légumes, il suffit alors d’ajouter des légumes type : longs haricots verts, carottes, chou-fleur, pomme de terre… Il existe plusieurs variantes avec des fruits secs et des noix bien succulente. C’est en quelque sorte un riz Pilaf que l’on peut préparer de différentes manières et dont les variantes sont tellement diverses que on y trouve toujours son compte.

250 g de riz basmati
1 bâton de cannelle
Quelques feuilles de curry
6 cardamomes vertes
1 Cardamome noire
6 clous de girofle
1 c. à café pleine de cumin en graines
Pistils de safran
1 petite tasse de lait
Sel
Ghee ou huile (type moutarde ou colza)

En photos c’est plus parlant, et quelques conseils en bonus !

DSC09927

Faire chauffer le ghee ou l’huile Y plonger les épices et les laisser éclater tel un feu d’artifice sauf que celui-ci est très parfumé et parfumant! Je vous invite à savourer ce moment d’intimité avec les épices !

DSC09928

Ajouter le riz et mélanger de manière à ce que tout le riz absorbe cette huile aromatique, attendre 2 minutes. Arroser d’eau une première fois à hauteur du riz et mélanger le tout une seule fois, laisser cuire 5 minutes. Le riz va vite absorber le bouillon pour prendre une couleur transparente. Arroser de nouveau en couvrant le riz de 2 à 3 cmd’eau. Saler et laisser cuire sans trop mélanger. Des cratères vont se former, c’est que le riz est entrain de cuire en absorbant bien le bouillon. Procéder sur un feu moyen à doux. (Arroser d’eau s’il le faut mais en petites quantités)

DSC09929

Faites infuser préalablement le safran dans le lait froid (ou légèrement tiède mais pas chaud). Si vous n’en avez pas de bonne qualité qui ne donnera pas une belle couleur, ajouter un peu de colorant alimentaire ou du curcuma. Arroser le riz de ce lait safrané en vaillant à en mettre partout.

DSC09930

Mélanger subtilement en prélevant tout le riz. Retirer du feu et ne pas couvrir le riz au risque qu’il absorbe sa chaleur et sur-cuire. N’hésitez pas à le retirer du feu 2 minutes avant la fin cuisson complète, pour cela il suffit de goûter une graine de riz qui doit être cuite à point tout en restant bien ferme (le cœur d’un graine de riz ne doit pas être croquant). C’est le conseil que je peux vous donner, vous verrez bien qu’avec le temps et les expériences vous réussirez à merveille votre riz Pilaf ou Pulao.

DSC09931

Pour les Chapatis, je publierai bientôt la recette en photos car bien qu’il n y ait pas beaucoup d’ingrédients qui composent ce pain, la technique reste astucieuse et unique. En effet, le pain doit gonfler au contact de la chaleur avant de prendre un aspect plat à la fin ! Nous avons dégusté ce plat avec un Lassi à la rose, pour la recette c’est juste ici.

DSC09939