Bassboussa à la noix de coco

Qu'elle nous vienne de l'Orient, du Moyen-Orient ou du Maghreb, la Bassboussa est un gâteau à base de semoule préparé dans de nombreuses cultures culinaires originaires de ces géographies. Elle porte d'ailleurs le même nom (ou Chamia) et plaît énormément en cette période de Ramadan où elle trouve sa place sur les tables et sur les étales du marché. 

On l'aime tendre, délicate et parfumée.

2 mesures* de semoule moyenne
1 mesure* de noix de coco séchée râpée
1 mesure* de beurre fondu
1 boîte de lait concentré non sucré
2 sachets de sucre vanillé (ou 2 c; à soupe du fait maison)
1 sachet de levure chimique
1 pincée de sel 

Pour le sirop :
500 g de sucre 
1/2 L d'eau
1 c. à soupe d'eau de fleur d'oranger

*Note : Comme mesure, jai utilisé un mug.

Dans un grand saladier, mélanger la semoule, la noix de coco, le sucre vanillé, le sel et la levure.
Ajouter le beurre et sabler le tout.
Verser le lait concentré et mélanger sans trop travailler la pâte.
Disposer finement dans le plat légèrement beurré et enfourner 45 min à 180°
Préparer le sirop en portant à ébulition le sucre, la fleur d'oranger et l'eau. Le sirop s'épaissit.
Dès cuisson de la Bassboussa, la sortir du four et arroser d'un tiers de sirop.
Remettre au four éteint et laisser absorber 15 min environ.
La faire resortir du four et arroser d'un deuxième tiers de sirop, puis remettre au four éteint 15 min. Et finir par une le dernier tiers.
Laisser reposer idéalement une nuit avant de la consommer à la cuillère ou disposée dans des caissettes.
Décorere de noix de coco. 

Bassoussa à la noix de coco 2