caka_brioch__praline_rose1

Marie-Pierre m’avait vraiment gâtée avec des Pralines roses succulentes, une suffit à vous donner la dose de sucrerie et de gourmandise pour la journée ! oui je sais ça ne fait pas beaucoup une praline par jour mais j’ai des dents fragiles bien que mon palais en demande plus ! Les pralines roses sont ces petites météorites granuleuses qu’on a envie de toucher, de les tenir dans la pomme des mains en les faisant rouler, puis d’un coup empressé on les fait atterrir en bouche. Parfois, on croque dedans afin de contempler son contenu et de prolonger le plaisir. Chacun fait à sa manière et chaque instant à sa propre manière de faire.

Marie-Pierre m’avait vraiment gâtée. Depuis le temps que je voulais tester une brioche aux pralines roses, depuis le temps que j’entends parler, que je la vois sans pouvoir en manger. Y a des choses qu’on a déjà goûtées une fois (pas plus) et dont le goût reste en bouche à jamais, la brioche aux pralines roses en fait partie. Alors sans tarder, sans réfléchir à quoi en faire, sans même voir le contenu du paquet disparaître, j’ai préparé une brioche façon cake ou si on peut dire un cake brioché aux pralines roses. Une brioche qu’une fois née, nous a quitté 3 jours après, doudou en garda un charmant souvenir et s’empresse de la revoir un matin accompagner son café.

--

Petite aventure : J'ai fait cette brioche dimanche dernier alors qu'il faisait 30°. Je l'ai laissé lever le temps d'aller à la piscine, je suis rentrée à la maison après 2h - 2h30 d'absence, je me dirige vers le four où je place toujours mes pâtes à lever, et là ce fut la surprise!! ça débordait de partout !! une marre de pâte mouchetée de rose brillant ! d'un vif geste, j'ai récupéré toute la pâte et lui ai donné "un coup de poings" pour la pétrir et la faire redescendre, elle retrouva sa taille "normale", oufff!!

cake_brioch__praline_rose_2

Brioche aux Pralines Roses à ma façon,
vous allez comprendre pourquoi!

Il vous faut :

400 g de farine blanche
100 g de fécule de pomme de terre
150 g de sucre roux (d'où la couleur foncée de la mie)
150 ml de lait constitué à partir de lait concentré non sucré
60 g de beurre
3 oeufs
20 g de levure de boulanger fraîche
1/2 cuillère à café de sel
4 gouttes d'essence d'amande (vraiment discret)

Faire tièdir environ 4 cuillères à soupe de lait dans une tasse ou un verre, y ajouter la lavure en miettes ainsi qu'une cuillère à café de sucre. Laisser lever pendant 15 min (ou plus) dans un endroit chaud.
Mélanger la farine et la maîzena, ajouter le sel et le sucre et former un mélange sec harmonieux
Faire un puit et y ajouter la levure levée, mélanger en ramassant la farine vers le centre.
Casser les oeufs dans un petit bol et les battre légèrement. Ajouter à la farine et mélanger
Tout en mélangeant, ajouter le lait et le beurre chauffés ensemble au micro-ondes ou dans une casserole.
Pétrir la pâte délicatement, vous pouvez ajouter de la farine ou un peu de lait en fonction de sa consistance.
Ajouter quelques pralines coupées en deux puis mélanger de façon à harmoniser le tout
Mettre dans un moule à cake beurré, smer quelques pralines entières un peu partout à des endroits stratégiques ainsi vous en aurez partout J
Laisser lever dans une endroit chaud au moins 1 heure.
Parsemer quelques éclats de pralines sur la brioche après les avoir écraser au mortier ou sur une planche à couper
Enfourner à 180° pendant 35 min 

Je n'ai pas fait dorer la brioche à l'aide de jaune d'oeuf ni de lait, il y avait assez de levure (qui avait bien travaillé d'ailleurs) lui donnant cet aspect "doré sous soleil de midi " J

Lors de ma recherche d'une recette à base de pralines roses, je suis tombée sur le blog de Cerise et Clafoutis, elle propose une très belle brioche vraiment appétissante qui m'a beaucoup inspirée. Mais ma préparation est le résultat d'un mix de recettes dont la recette basique de pâte à brioche (farine + lait + oeuf + beurre).