IMG_20201016_105208_708

Pour ceux qui me suivent sur Instagram, vous avez suivi notre séjour en Martinique à temps avant ce 2e confinement national. On a vraiment bien profité de la famille, de l'île, de la nature, du repos, changement d'air si précieux en ces temps durs. On a aussi profité de la nourriture et de bons produits locaux oh combien nombreux que j'adore particulièrement.

Féroce d'avocat" à base d'avocat 🥑(elle était facile celle-là), morue et farine de manioc... et le féroce n'est rien d'autre que le piment 🌶 férocement pimenté 🔥

Je l'aime façonné en boulettes (version traditionnelle) cette spécialité antillaise se déguste froide à l'apéro ou en entrée. . Il faut de l'avocat péyi, gros, goûteux, crémeux, beurré.... un pur délice, du caviar ! (Tu peux en trouver au grand frais, marché au frais) .

A déguster a l'apéro ou en entrée. 

200 de morue salée

1/2 gros avocat

Farine de manioc

2 gousses d'ail

2 branches de cives ou cebettes

1/2 piment antillais bonda man jack

4 cas d'huile

Quelques gouttes de citron vert

Poivre

Faire dessaler la morue en la rinçant abondamment puis faire frémir 5 min dans de l'eau pour la ramollir. Enlever les arrêtes et émietter en chiquetaille (petits bouts).

Ajouter les cives émincés, ail pilé, piment émincé, citron vert (ou vinaigre), poivre et huile.

Ajouter l'avocat, écraser à l'aide d'une fourchette.

Ajouter la farine de manioc et poursuivre le mélange en une tartinade homogène qui se forme.

Façonner des boulettes, garder au frais jusqu'à dégustation. . .