Accras de thon - Pasion culinaire - Cuisine antlillaise

C'est l'heure de l'apéritif... si si et je vous invite à ma table aux notes antillaises avec ces accras qui changent des accras de morue et de crevettes. Les accras de morue comme je vous l'ai déjà raconté ici (clic), invitent l'exotisme à vos apéritifs ainsi que le soleil à vos tablées. Elles sont si simples à réaliser que ce serait dommage de s'en priver.

Les accras sont à la cuisine antillaise ce que la tepenade est à la cuisine provençale, elles sont quasi présentes à toute récéption, tout évènement et même tous les jours avec un peu de salade pour constituer un repas rapide. 

Les accras de thon son économiques, faciles et attention dès qu'on en pique un on ne s'arrête pas !

250 g de farine
1 grande boîte de thon en miettes
2 gousses d'ail
1 verre de lait 
4 oignons nouveaux, cives dits oignons pays
1/2 sachet de levure chimique
Quelques brins de persil plat
Piment antillais selon le goût
1/4 c. à café de poivre de jamaîque moulu dit bois d'inde, à défaut du poivre
Sel
Bain d'huile (arachide de préférence)

Ouvrir la boîte de thon et égoutter entre vos mains en éliminant le maximum d'eau
Placer dans un saladier avec le reste des ingrédients, mélanger en une pâte souple et homogène
Si la pâte est épaisse aouter de l'eau, c'est une pâte à beignet semi liquide.
Faire chauffer l'huile sans qu'elle ne soit fumante.
A l'aide de deux cuillères à café, prélever la pâte puis enrouler en une quenelle (à l'aide des deux cuillères), plonger dans l'huile. 
L'acras remonte en surface et prend une couleur dorée, retourner délicateent à l'aide d'une fourchette, retirer et égoutter.
Servir en apéro avec des pics ou en entrée avec des crudités. 

Voir aussi la recette des Accras de morue : histoire et astuces

Accras de morue 3