La_Mouna_1

Cette brioche est la préférée de ma maman, elle apprécie particulièrement son goût fermenté et sa saveur d'agrumes, sans oublier les souvenirs d'enfance et familiaux.

D'origine Algérienne et particulièrement d'Oran, La Mouna est une recette de la cuisine de pied-noir souvent préparée à la période de Pâques mais aussi pour célébrer l'arrivée du printemps.
La Mouna ou Mona étant semblable à la Mona de Pascua espagnole, il est souvent affirmé que cette pâtisserie a été amenée par les Espagnols en Oranie.

Peu importe la forme qu'on lui donne, en couronne, en briochettes, en escargot... l'essentiel est de la préparer avec du levain et de la parfumer aux agrumes (orange ou citron jaune). On peut aussi y mettre soit du beurre soit de l'huile, il s'agit là de variantes de familles, donc à chacun sa méthode puisque de toutes les manières "La Mouna de yemma* est la meilleure" ! (* maman)

500 g de farine
250 ml de lait
100 g de sucre
60 ml d'huile
2 oeufs
20 g de levure boulangère
Le zeste d'une orange
1/2 c/ à café de sel
Pour la dorure : 1 jaune d'oeuf et du sucre perlé

Diluer la levure dans un verre d'eau, ajouter deux cuillères à soupe de farine et une pincée de sucre, puis laisser fermenter une nuit.
Dans un saladier, mélanger le levain, le lait tiède, l'huile, le sucre, le zeste du citron et les oeufs entiers. Battre en un mélange mousseux.
Incorporer la farine tamisée, le sel et mélanger puis pétrir énérgiquement pendant 10 min.
Couvrir et mettre dans un endroit tiède à l'abri des courants d'air (jamais à même le soleil !)
Laisser doubler de voulume au moins 2h ou 4h.
Dégazer la pâte en la pétrissant deux ou trois fois. La diviser en boules de tailles égales puis disposer dans un moule rond. Couvrir et laisser lever à nouveau pendant 1h.
Badigeonner de jaune d'oeuf dilué dans un peu d'eau, parsemer de sucre perlé ou cristallin, Enfourner 25 min à 160°

La_mouna_2