Harcha_Ma_s_1

Quand le dimanche est là, qu'il fasse beau ou morose dehors, l'envie de faire des petits goûters est très forte malgré la promesse que l'on s'est faite en semaine, de se reposer et de ne rien faire. L'envie des goûters est plus forte que tout !! Moi cette promesse, je me la fais dès le dimanche soir pour le week-end d'après, à 18h je commence à me dire que ça passe trop vite,  puis je vais sur le net pour programmer mes recettes de la semaine, voire pour le mois, et le temps défile telle une Ferrari. Et à 21h je commence à pleurer en silence regrettant d'avoir zappé la télé et d'être tombée sur un super bon film, je sais que le réveil à 5h45 va être difficile, très difficile mais je ne décolle pas du canapé tant que le film n'est pas fini !
Je crois bien que je n'aime pas me coucher tôt le dimanche par peur que le lundi arrive plus vite, n'importe quoi la fille !!!! Et puis, arrive le lundi matin avec cette même promesse de me coucher plus tôt le soir et surtout de me reposer le week-end prochain. Malheureusement, les week-ends s'est fait pour faire ce que l'on ne peut pas faire en semaine de travail; sortir en amoureux, voir les copains, recevoir du monde, le ménage, la lessive, le repassage, les courses... toute une liste à faire en 48h, pô possible !!
Je pense que cette promesse, on se la fera toutes les semaines, parce qu'en effet 2 jours c'est peu !

Harche_Ma_s_2

Parmi mes goûters chéris, la "Harcha" (nom que l'on donne à cette galette) est un souvenir d'enfance et un pur plaisir que ma maman nous offre à chaque fois qu'on va lui rendre visite. Elle adore cette spécialité sablée pour deux raisons : facile et rapide à faire, et peut réunir plusieurs personnes autour d'une grande galette. Le goûter prend alors une dimension familiale bien plus conviviale et chaleureuse qu'un simple goûter du dimanche.
Comme ma maman, j'en fais assez souvent de la version classique avec juste de la semoule de blé (clic), ou avec des variétés d'herbes telles que la menthe poivrée. De temps en temps, je craque pour la version au maïs si goûteuse et bienfaisante surtout quand une copine débarque pour prendre un verre ... de thé. 

Harche_Ma_s_3

Pour 4 galettes en version individuelles
Temps de préparation : 15 min
Temps de cuisson : 15 min

150 g de semoule de maïs
100 g de semoule fine
150 g de beurre fondu
100 ml de lait froid
1 sachet de levure chimique
2 c. à soupe de sucre
1/2 c. à café de sel

Dans un saladier, mélanger les deux semoules, le sucre, le sel et la levure.
Incorporer le beurre fondu et sabler l'ensemble.
Verser le lait puis mélanger sans trop travailler l'appareil au risque de détendre les semoules. La pâte est collante.
Chauffer une poêle (à fond épais de préférence) et saupoudrer de semoule fine.
Disposer deux cercles ronds et garnir de pâte, aplatir et saupoudrer un peu de semoule puis retirer le cercle.
C'est possible de le faire sans cercle, ça aide simplement à avoir la forme ronde de la galette.
Faire cuire des deux côtés jusqu'à ce que la galette soit bien dorée.
Servir aussitôt d'un mélange de beurre et de miel. Ecraser à la main et déguster à la petite cuillère.

Harche_Ma_s_4