IMG_0406

Quand j'étais petite, haute comme trois pommes, je ne raffolait pas du fromage. Le seul que j'arrivais à manger en tartinades était du "Kiri" ou de la "Vache qui rit" avec une grande préférence pour le premier, il y avait aussi le fromage râpé que ma maman ajoutait à ses gratins ou à ses pâtes, je ne savais pas du quel fromage il s'agissait, pour moi c'était tout simplement du râpé, c'était sans doute ça son origine !
Mais le fromage qui marqua à jamais mon existance, maintenant large de trois pommes, est le fromage caillé et frais que l'on dégustait sur la route du Haut Atlas, lors des longs trajets en voiture vers la plage du Nord, tout au nord vers celle qui embrasse l'Espagne, la Méditerranée. On s'arrêtait souvent sur la route empiérée, déguster une belle portion de J'ben et acheter quelques papillottes en feuilles de bananier. Il est crémeux et fondant, tout frais et caillé, mais sa saveur est si particulière puisqu'il faut des vaches d'Atlas bénéficiant des mantagnes, de la mer et de d'un herbage spécifique.

IMG_0395

Maintenant, j'apprécie (presque) tous les fromages mais j'avoue avoir un faible pour le Cantal, le St Nectaire, le Parmesan, le Roquefort, l'Epoisse et le Gorgonzola. Et puis ce ne sont pas les plateaux télé qui manquent, ceux composés de fromages et ... de fromages ! En revanche, je me rend compte que je ne vous propose pas beaucoup de (vraies) recettes mettant à l'honneur le fromage (sauf pour le panner, le cheesecake...), voilà qui est bien dommage ... mais je vais me ratrapper. 

IMG_0398

Ce plat s'improvise en cassoulettes individuelles pour profiter comme il se doit de chaque bouchée, il ferait aussi l'affaire en format familial mais ce serait dommage de perdre du temps à servir tout le monde, où plutôt à partager les parts, il se veut égoïste : "c'est ma cassolette à moi, nananéreeeeeeee !"
Pourtant, quand j'ai réalisé cette recette, un soir de semaine après 8h de travail et 4h de transport, je n'avais qu'une idée derrière la tête, enfin deux. La première était de partager cette idée avec Tiuscha qui n'en fait pas tout un fromage autour de son jeu "Ma cuisine au Fromage" , et la deuxième était de manger à même la cassolette ou la mini-cocotte. Une manière de partager une recette tout en la dégustant égoïstement !!

IMG_0403

Pour 2 cassolettes
Temps de préparation : 20 min
Temps de cuisson : 25 min

2 à 3 escalopes de poulet
1 boule de Mozzarella
6 champignons de Paris
6 tranches de Coppa
2 bonnes c. à soupe de crème épaisse
1 c. à café d'Origan séché
1/2 c. à café de Pimentón
1/4 c. à café de gingembre moulu
Quelques râpées de muscade
Poivre du moulin
1 c. à café d'huile
Sel

Couper le blanc de poulet en morceaux assez fins, de même pour les champigons. Les faire bien revenir dans une poele avec un peu d'huile, jusqu'à coloration. Ajouter l'origan écrasé entre vos mains, le gingembre, le Pimenton, le poivre, la muscade et faire dorer généreusement. C'est cette coloration qui va donner une jolie couleur dorée à la crème, alors on en se prive pas !
Ajouter la crème épaisser et mélanger l'ensemble, puis retirer du feu.
Disposer une tranche de Coppa dans chaque cassoulette, ajouter un peu de poulet à la crème, une tranche de Coppa et ainsi de suite. Ouvrir la boule de Mozzarella et la partager en bouts, les placer dans les cassolettes pour gratiner.
Enfourner en position grill jusqu'à ce que le fromage soit fondu et doré.
Déguster aussitôt avec des pâtes.

IMG_0400

Aller, vous avez jusqu'au 31 janvier pour jouer :

Ma_cuisine_au_fromage