img_1407

En ce moment, je n'ai pas une minute à moi ... pourtant il y a quelque temps, j'étais libre comme l'air et gérais mon temps entre loisirs et ... loisirs.

Dès que je pose ma tête sur l'oreiller, le sommeil me fait vite chavirer et je n'ai pas le temps de le savourer que le réveil sonne ... resonne et resonne jusqu'à ce qu'il perde le son à cause d'un coup de poing !
Puis la journée commence par deux heures dans les transports, voire plus quand ça ne marche pas... et c'est souvent que ça ne marche pas ! Je bouquine... ou du moins j'essaie de bouquiner mais mes paupières ont du mal à rester ouvertes, puis j'écoute de la musique qui ranime, mais me voilà au bout de quelques minutes pensive et ailleurs avec une telle ivresse que je finis par fermer les yeux et apprécier enfin un tout petit sommeil.  Et ça ne dure pas longtemps puisque je dois rester à moitié éveillée et surveiller mon arrêt !
Dès que j'arrive au bureau, à peine je jette mon sac sur la tablette et retire ma veste, qu'on vienne me voir d'un bonjour rapide, mais d'un discours long sur un truc ou un autre qui pourrait - quand même - attendre après mon café du matin... ! Et c'est ainsi toute la journée, ça défile au bureau pour X raisons, ça parle, ça parle des autres aussi, ça demande un service, ou une information, ça complimente, ça se plaint... On ne s'ennuie pas quand on veut être disponible pour ses résidents âgés, qui ne demandent le plus souvent que d’être écoutés.

Mais il y a des journées plus calmes où l’on a le temps de tout faire et même d’en faire plus pour que la structure gagne une âme plus chaleureuse qu’un simple établissement pour personnes âgées. Et ces journées-là sont si sacrées puisqu’on se dit qu’on n’est pas là juste pour gérer le quotidien mais bel et bien pour accompagner nos aînés dans leur troisième âge.

Alors non je n’ai pas une minute à moi car mon temps en semaine est consacrés aux autres. Le week-end l'est aussi puisqu’il est consacré à mon homme, à ma famille qui grandit, et à mes amis. Il est si bon de consacrer du temps aux autres … parce que d’une certaine manière ils nous le rendent si bien, chacun à sa façon.

IMG_6711

Et ce billet d'aujourd'hui est consacré encore une fois, à vous, lecteurs gourmands. La recette n'est pas de moi mais de Lauriana du blog Miamourdises qui respire les saveurs. Et puis sa recette n'est pas une simple recette mais celle de sa maman, avec "beaucoup d'amour et de patience", alors moi quand je lis ça je ne peux que craquer et courir vers ma cuisine tester sa recette de famille. Un régal !!

IMG_6703

Ingrédients :
500 g de pommes de terre à chair ferme (TRES IMPORTANT)
1 kg de farine blanche
3 oeufs
Sel

Préparation :
Faire cuire les pommes de terre en démarrant la cuisson dans l'eau froide. Les égoutter puis les écraser en purée et laisser refroidir.
Dans un grand saladier, mélanger la purée de pommes de terre, la farine, le sel et les oeufs.
Si la pâte est un peu solide, ajouter petit à petit l'eau, si en revanche elle est liquide, ajouter de la farine.
La pâte doit être ferme et lisse.

Façonnage :
Prélever un peu de pâte et façonner un boudin assez fin de 2 à 3 cm de diamètre. 
Couper le boudin en petits morceaux à l'aide d'un couteau (photo 1). Fariner l'ensemble (photo 2).
A l'aide d'une fourchette, faire glisser un bout de pâte de haut en bas, en donnant un coup de pression pour q'uil s'enroule sur lui même (photo 3), le gnnocchi est ainsi façonné (photo 4)

IMG_6690 IMG_6695
Photos 1 et 2         

IMG_6693 IMG_6698
Photos 3 et 4

Préparer une grande casserole d'eau bouillante salée, y plonger les gnocchis et les faire cuire environ 5 minutes dès q'uils remontent.
Les gnocchis sont assez fades, il faut les accompagner d'une sauce assez généreuse : sauce à la moutarde, sauce tomate...
Pour ma sauce à la tomate, j'ai fait suer 2 petits oignons avec 3 gousses d'ail pilées dans un peu d'huile d'olive. J'ai parfumé avec de l'origan séché, du poivre du moulin, un peu de paprika, du sel et 2 feuilles de laurier. J'ai ensuite versé une boîte de tomates concassées, un peu d'eau et j'ai sucré légèrement. J'ai laissé compoter tout doucement.

IMG_1416

Dresser sur  un grand plat et verser la sauce encore chaude, parsemer généreusement de feuilles de basilic.
Déguster ainsi en accompagnement d'une viande de votre choix
.

IMG_6705