IMG_0659

"La coque est l'héroïne de la mer et non sa cocaïne" voilà qui est bien écrit par mon copain Patrick, de "Cuisine de la mer", dans son billet, aux informations précieuses et à la recette de cassolettes invitant l'asperge et les morilles dans un bain non sableux de coques.

J'aime bien cuisiner les animaux de la mer, ça me donne une agréable impression d'habiter au bord de la mer ou d'être tout simplement en vacances ... Même avec ce goût des produits de la mer, je ne suis pas assez douée pour les préparer comme il se doit. Le poisson, chez moi, est associé au goût de l'enfance, je l'aime frit; grillé ou en sauce mijoté avec une "Chermoula" au dosage équilibrée (mélange huileux de persil, coriandre, ail et quelques épices comme le paprika). Avec l'amour pour la cuisine indienne, j'ai découvert le poisson en curry avec une pointe d'acidité (mangue verte, tamarin), d'amertume (feuilles de methi) et d'onctuosité (lait de coco)... Avec le métissage antillais, je l'ai découvert en bouillon (court-bouillon), pimenté (très pimenté), en marinade... Le poisson, les crustacées et les coquillages se sont fait invités par amour dans ma cuisine, je les trouve merveilleusement dispoinibles à m'accompagner dans mes aventures culinaires, il y est un air marin!

IMG_0652 IMG_0653

Pour 2 - 3 personnes
Temps de préparation : 10 min
Temps de cuisson : 20 min

200 g de coques
2 poireaux
25 cl de crème liquide
1 piment rouge
1 c. à soupe de graines de fenouil
1 morceau de gingembre de la taille d'un pouce
1 gousse d'ail
1 c. à café de beurre
2 petites pincées de poivre blanc
Sel

Laver les coques en les rinçant plusieurs fois : "Occupez vous des coques dès qu'elles arrivent dans votre cuisine, plus fraîches elles sont préparées, mieux c'est. Lavez les soigneusement, vérifiez une à une qu'il n'y en a pas de mortes, de vaseuses ou sableuses, une seule peut gâcher un plat! "

Dans un wok, faire chauffer un peu de beurre et y ajouter les poireaux émincés, le gingembre pilé (sans le peler), l'ail écrasé. Saler et poivrer, couvrir et laisser suer quelques minutes.
Dans une petite poêle, faire griller à sec (et rapidement) les graines de fenouil, ajouter le piment rouge débarrassé de ses graines et émincé. Incorporer aux poireaux et mélanger.
Dès que les poireaux sont fandants (la cuisson dépend de sa qualité et de la saison), verser la crème liquide.
Aux premiers frémissements, ajouter les coques et compter 10 minutes de cuisson sur feu moyen.
Dresser copieusement dans des cassolettes et servir assez chaud.

IMG_0660

Voir aussi : Cassolettes de crevettes aux trois poivrons et Muscat de Rivesaltes (clic ici)