Quand la proposition vient de Gracianne, Marion et Dorian pour the 1st Lasagne day, je ne peux qu'accepter les yeux fermés pensant instinctivement à mon style oriental aux saveurs d'enfance.

Comme Dorian, je n'ai jamais été à la cantine, enfin presque jamais, pourtant nous n'avons pas la même maman qui met son tablier vers midi, pour le goûter et une troisième fois le soir pour faire le dîner. Ce n'est qu'en allant à la fac pour des études au parcours chaotique; un DEUG de Biologie (à Evry dans l'Essone), un DUT d'Agro-Alimentaire et de Biotechnologie (à Mont de Marsan dans les Landes) et enfin un DESS en gestion des établissements médico-sociaux (à Bobigny en Seine saint Denis), que j'ai pu me rendre à la cantine ou plus exactement au RU (Restaurant Universitaire).

J'aimais bien cette période d'étudiante, seule sans les parents, et bien entourée à la fois de potes qui ont du goût pour la fête du jeudi soir au dimanche soir. On se construit petit petit mais on apprécie avant tout cette liberté et cette fausse indépendance à mi chemin entre l'adolescence et l'âge adulte. Pas évident de s'en sortir avec une bourse d'études mais on y arrive miraculeusement bien, pas évident non plus de se faire à manger (sainement) quand on sait que réchauffer une pizza ou préparer des pâtes au beurre.  Pour les courses, vous avez sans doute croisé un étudiant dans votre grande surface entre le rayon boissons et biscuits, le panier garni d'emballage brillants et alléchants avec la mention "prêt en 2 min"... J'étais un peu de ça, et j'étais aussi de ceux qui empruntent de chemin du RU à la découverte de nouvelles saveurs : petites pois-carottes en boîte, poisson sans tête ni queue... etc. Une découverte accompagnée d'un pincement au coeur pour le goût de la maison... C'est à cette période là que j'ai découvert aussi que je pouvais être de ceux qui cuisinent, qui improvisent et qui partagent ce plaisir, tout d'abord avec les voisins du compus, ensuite avec des personnes virtuelles (pas si virtuelles que ça!). 

  IMG_1045

Pour deux personnes

6 lasagnes
2 cuisses de poulet
1 petit oignon blanc
Quelques olives vertes dénoyautées
1 c. à soupe de persil et de coriandre émincées
1/2 citron confit "Beldi"
1 gousse d'ail
1/4 c. à café de curcuma
1/2 c. à café de gingembre
1/2 c. à café de Rass el Hanout
Quelques pistils de safran
Sel et poivre
Huile d'olive
Parmesan

IMG_1051 IMG_1056

Dans un petit tajine ou une marmite, faire chauffer un peu d'huile d'olive et y faire suer l'oignon émincé et l'ail pilé. Ajouter le poulet, le persil et la coriandre ainsi que les épices (frotter le safran entre vos deux mains). Faire dorer quelques minutes puis arroser d'eau en couvrant le poulet, ajouter le citron, fermer et laisser cuire jusqu'à ce que la viande se détache de l'os. Ajouter les olives vertes puis laisser mijoter sur feu vif entre 5 et 10 min selon la quantité de la sauce.
Retirer le poulet, laisser refroidir puis l'émietter, le remettre dans sa sauce et mélanger de nouveau.
Faire cuire les lasagnes à l'eau légèrement salée selon le temps de cuisson indiquée sur le paquet.
Arroser l'assiette d'une cuillère à soupe de sauce, disposer une lasagne, le poulet aux olives et citron et ainsi de suite. Décorer avec quelques pétales de parmesan et un peu de citron confit.

IMG_1047