C'est la deuxième fois que je me rends au Palais des congrés pour un spectacle (clic) qui me tient trop à coeur : BHARATI (In Hindi, l'inde se dit Bharat). J'irais sûrement voir la troupe à chaque passage à Paris car c'est une spectacle magique du début à la fin sans temps mort ni ennui.  Une histoire musicale haute en couleurs autour d'un amour interdit entre Bharati (l'héroïne, fille du pays de basse caste) et Siddharta (l'héro, l'indo-occidental), un amour qui n'est pas accepté par le père qui représente les traditions hindoues. Autour de cette histoire, le narrateur (présent sur scène et parlant français) raconte avec un humour très frais quelques coutumes, invite le spectateur à se relaxer, à méditer et même à danser. Ce narrateur n'est autre que Rahul Vohra qui a joué dans Swades. La troupe est composée de 58 danseurs, 6 acrobates (on en a vu qu'un seul cette fois-ci), 4 spécialistes des Arts Martiaux, et de 2 maîtres de ballet. Sans oublier 2 chateurs et  3 chateuses à la voix sublime! Un spectacle riche en danse alliant rythme et carresse, en costumes magnifiques aux plus beaux tissus et motifs, en musique utilisant des instruments tels que : le Saranji, la Tabla (de quoi me donner envie de danser) , le Sitar (mon préféré), le Bansouri (un instrument qui me fait pleurer), le Dholak ... 2h30 de pur bonheur et une histoire qui finit bien (ça vous rassure, hein!)

bharati_img010

Cette fois-ci je m'y suis rendue d'un pas nonchalant avec des amies-bloggueuses (la bande des nénéttes) : Paprikas, Pascale et Miss Tiny . Le palais était bondé de monde représentant tout type de public, nous nous sommes précipitées vers des filles en sari chargées de mettre des bindis aux spectateurs, ensuite, d'un pas toujours nonchalant, nous avons trouvé nos places réservées depuis deux mois. Le spectacle débuta à peine quelques minutes après et nous voilà parties pour un voyage sans quitter nos sièges. L'émotion commença à m'envahier, j'essaie de la retenir mais en vain, voilà la première larme émotive qui mouilla mes yeux, ces derniers se ferment de temps en temps pour reprendre souffle par moment, et savourer différement quelques chansons.

bharati_img023
Un spectacle qui ne se raconte pas, ça se voit et se déguste.

On en prend pleins les yeux avec ces couleurs vives et ces danses magnifiques, on en prend plein les oreilles avec cette musique allant du Sud au Nord et d'Orient à l'Occident, ces instruments qui vous pressent l'âme et le coeur avec beauté et délicatesse. Le spectacle est une succession de clips tirés des plus grands films : Nimbooda, Dil Ne Yeh Kaha Hain, Khena Hi Kya, Rang De, Dil To Pagal Hai, Jaadu Hai Nasha Hai, Bole Chudiyan ...

bharati_img011

Le Spectacle finit sur l'hymne national de l'Inde "Jana gana mana" (que vous trouverz sur mon blog juste ici) car bien que l'Inde fut déclarée indépendante le 15 aôut 1947 (j'en parle ici), elle ne fut proclamée république que le 26 janvier 1950, soit 3 ans après. Nous avons donc eu de la chance de célébrer cela avec la troupe en ce 26 janvier 2008, 58 ans après.

Murgh Kalongi : Poulet au nigelle ou graines d'oignon
Une spécialité Iranienne qui a inspiré la cuisine Indienne.
Et en bonus, (comme je fais assez souvent) le nom des ingrédienst en hindi, à force de regarder Zee TV et les émissions de cuisine Indienne je vais parler Hindi :-)

Murgh_kalongi_1

4 blancs de poulet (murgh)
2 oignons (piyaz)
2 tomates (tamatar)
2 c. à soupe de yaourt (dahi)
2 gousses d'ail (lasan)
1 morceau de gingembre de 3 cm (adrak)
1/2 c. à café de cumin en poudre (jeera)
1/2 c. à café de coriandre en poudre (dhaniya)
1 c. à café de curcuma (haldi)
2 c. à soupe rases de Nigelle (kalongi) : pour connaître cette épice c'est juste ici
Ghee

Murgh_kalongi_3Faire chauffer le ghee puis ajouter l'oignon émincé, laisser fondre 2 minutes.
Ajouter l'ail et le gingembre transformés en pâte.
Ajouter les tomates pelées et concassées puis laisser compoter 2 minutes.
Ajouter dans l'ordre : le cumin, la coriandre et le curcuma. Le cumin dégage son arôme plus lentement que le curcuma, c'est pour cette raison que l'on ajouter en premier alors que le curcuma est très fort au risque de masquer vite la saveur des autres épices.
Incorporer le yaourt et mélanger pour le faire diluer.
Laisser cuire 5 minutes puis ajouter le poulet coupé en petits morceaux (tikkas).
Laisser mijoter 5 minutes puis arroser d'un verre d'eau, saler et poivrer.
Ajouter le nigelle et un piment (facultatif).
Laisser cuire jusqu'à ce que le poulet soit fondant, comptez environ 20 à 25 minutes.
Servir avec du riz basmati et un raîta au concombre et carotte, dressé sur une feuille de bananier et déguster avec les doigts.

Murgh_kalongi_4

Source, avec quelques modifications : L'art de la cuisine Indienne de Rocky Mohan,
style culinaire de Pramod Kapoor.