J'ai décidé de créer une nouvelle catégorie s'intitulant "Raconte moi une épice". Le but est simple, je choisis une épice inconnue ou méconnue pour vous la décrire mais également la cuisiner. J'ai eu l'idée y a bien quelques semaines à force de lire des commentaires et des mails demandant des informations supplémentaires sur certaines épices. De plus, quand je fais une recherche sur Google autour d'une épice, je ne trouve pas l'information complète, ce qui peut être freinant pour les personnes pressées.

J'avais aussi pensé à en faire un jeu pour la blogosphère : je poste un billet sur une épice particulière puis invite un(e) blogueur(se) à faire pareil en choisissant une autre épice, ainsi de suite...sauf qu'à long terme cette idée serait difficile à maintenir vu le nombre croissant des blogs de cuisine, l'information serait perdue.

Sans trop tarder, je me lance dans cette nouvelle lignée qui servira plus d'un curieux du monde des épices. Il ne s'agit pas de concurrencer les grands sites consacrés aux épices, bien au contraire, je veillerai à compléter leur contenu en apportant mon savoir, mes tests, mes recettes ... Je veillerai également à vous raconter une épice oubliée ou pas très connue.

Et par ce que j'aime les épices et que j'en utilise très souvent je me dois de vous les présenter avec des recettes en bonus.

Raconte moi une épice #1 : le Roucou

Et des recettes en bonus

Tout d'abord une photo de cette épice ou plutôt graine :

Roucou_2

Le rocouyer (Bixa orellana) est un arbre ou arbuste des régions d'Amérique tropicale, dès que cet arbre fleuri, il donne des cosses passant de la couleur orangée - rouges à une couleur marron :

Fruits
Source photo

Ces cosses une fois mûres laissent dégager les graines de roucou. Il est donc temps de les recueillir:

Graines
Source photo

Le rocou (ou roucou, annatto, achiote) est utilisé comme aromate et colorant alimentaire en Amérique du sud, en Afrique et même en Asie. Certaines populations l'utilisent comme pigment sur la peau pour la guerre, lutte contre les insectes....

Son pigment caroténoïdes est actuellement utilisé comme colorant alimentaire dont le code européen est E160b. Certains fromages à teinte orangée (comme la mimolette, le cheddar, etc.) lui doivent leur couleur orangée.
On peut le retrouver dans le beurre, l'huile, le bonbons, etc....

Comment préparer et obtenir l'huile de roucou ?  figurez vous que c'est simple :-) : Il s'agit de faire macérer quelques graines dans de l'huile neutre (Tournesol), de secouer fortement puis laisser reposer quelques jours.
Environ 2 cuillères à soupe pour environ un grand bol d'huile. La couleur obtenue dépend de la qualité du roucou, la tendance varie entre orangée, safranée et rouge. Pensez à bien agiter le flacon et laisser reposer quelques jours voire quelques semaines. Si au bout de quelques jours l'huile préparée est de couleur claire (un peu orangée), chauffer un peu l'huile puis laisser refroidir. Il est également possible d'ajouter un peu de paprika si vraiment votre roucou n'est pas rouge et que c'ets le résultat que vous voulez obtenir.

Roucou_3
Huile de Roucou

L'huile de roucou ainsi que le beurre rouge sont très utilisés dans la cuisine Antillaise surtout pour Le court bouillon de poisson dont voici la recette :

court_bouillon

Recette (clic)

Et de mon inspiration débordante, j'avais préparé y a bien longtemps une Quiche au roucou, épinards et crevettes, et voici la recette :

quiche__pinard_crevettes_2

Recette (clic)

Et puisque je suis gentille ... (faites au moins semblant que oui), je ne vous raconte pas seulement le roucou mais je vous cuisine également cette graine:

Accras de crabe au roucou, bien pimentés mais bon vous n'êtes pas obligés d'en abuser ;-)

DSC08040

200 g de chair de crabe (ou plus)
1 oeuf entier
1 bol de farine bien plein
1 verre de lait froid
2 cives ou une échalotte ou de la ciboulette
Quelques feuilles de persil
1 gousse d'ail
1/2 piment antillais
2 càs d'huile de roucou
1/2 càc de bicarbonate
Sel
Bain de friture (2/3 huile neutre + 1/3 huile de roucou)

Mélanger l'ensemble des ingrédients, peut importa l'ordre. Travailler simplement à la fourchette.
Le persil et les cives sont émincés, l'ail est pilé.
Pour le piment, il suffit de le couper en deux ou 4, enlever les graines puis ajouter à l'appareil à accras.
Laisser mariner au moins 1h
Faire frire dans un bain d'huile en se servant de 2 petites cuillères.
Les accras gonflent rapidement et montent à la surface.
Dès qu'elles sont bien dorées c'est cuit!
Elles peuvent être consommées même le lendemain.
Déguster en entrée avec du concombre râpée.

Recherches et texte by Minouchka

raconte_moi_une__pice