boulghour_agneau

Le boulgour est du blé dur concasé, il remplace facilement tout autre accompagnement (riz, pâtes..) et on peut le cuisiner de différentes manières selon les envies et les goûts : en pilaf, en couscous, en taboulé...

Il existe sous différentes formes - brun ou blanc, concassé fin ou grossier.  Si vous recherchez l'authenticité vous acheterez du bourghol brun fin pour faire le taboulé et les kebbés. Dans ces cas, pensz à le rincer (sans le noyer) 1 à 2 fois (les saletés remontent à la surface).
Excellent apport en magnésium, phospore fer, et vitamines.

Au Liban, il entre dans la composition de nombreux plats, notamment le taboulé et le kebbé
En Tunisie, on l'utilise cuit à la vapeur comme le couscous ou noyé dans de la soupe.
En Arménie, on retrouve le "boulghour pilaf" servi avec les brochettes.

Ingrédients :

- 6 Côtelettes d'agneau
- 250 g de Boulgour
- 3 tomates
- 1 oignon
- 1 boîte de champignons de Paris
- 1 càc d'harissa ou de purée de piment doux

- Epices : sel, 1 càc de poivre noir, 1 càc de gingembre en poudre, 1/2 càc de graines de coriandre.
- Un cube bouillon de viande
- Un filet d'huile neutre
- Eau

Portez à ébullition de l'eau
Ajouter le cube de bouillon et 1/2 càc de graines de coriandre (ênsez à les enlever en fin de cuisson si vous en rafoler pas).
Ajouter le boulgour et un peu de sel (s'il le faut)
La cuissson est de 15 à 20 min (tout comme le riz)
Faire revenir les côtelettes d'agneau dans un peu d'huile
Retirer et reserver
Faire revenir dans cette même friture l'oignon émincé
Ajouter les champignons de Paris
Ajouter les tomates coupées en petits quartiers
Ajouter les épices et mélanger soigneusement.
Ajouter l'harissa
Dès que le boulgour est cuit, faire égoutter quelques instants
Mélanger délicatement le boulgour à la préparation
Servir aussitôt.