Chiquetaille de morue à l'antillaise 

J'avais publié cette recette en 2006, soit 7 ans auparavant et toujours un succès lors des visites des internautes en quête de recettes antillaises. J'ai eu envie de la réditer en proposant une plus jolie photo (oui il y'a 7 ans je faisais moins d'efforts pour la photographie culinaire), en donnant également quelques conseils et astuces qui font le point fort de mon blog et surtout la mettre au goût du jour avec l'éxpériece de chacun de vous qui m'aident au quotidien à revoir certaines recettes et à les adapter s'il le faut, je dis bien q'il le faut :-)

Le Chiquetaille "chiktay" ? qu'est ce donc ? cela signifie déchiqueté et coupé tout menu, tout haché. Une spécialité qui nous vient des antilles mais j'ai pu comprendre que ça vient d'autres pays tels que le Portugal, il y'a juste le nom qui change ainsi que certains ingrédients de la recette. C'est à base de morue salée et quelques aromates classiques à la cuisine antillaise : cives, piment, ail, bois d'inde... En laissant ainsi, on peut déguster le chiquetaille froid dans des "Bokits" (sandwich frit - recette à venir), en salade avec des crudités et de l'avocat, en "souskay" dans lequel on ajoute des carottes et pâte de piment rouge, et on se sert à l'apéro, chaud en le dégustant avec des lentilles ou des racines pays. Bref, ce plat a plusieurs manières de la déguster, quant à moi j'évite de tomber dedans, j'y vais à la fourchette à n'importe quelle heure et je suis capable de finir l'assiette tellement c'est bon ! 

500 g de morue salée
6 cives dits oignons pays
3 gousses d'ail
1 piment fort ou 3 piments végétariens
1/2 c. à café de poivre de jamaîque moulu, dit poivre du bois d'inde
Huile de Tournesol 
Citron vert

Rincer abondamment la morue et mettre à dessaler dans un grand volume d'eau dans une casserole.
Démarrer à froid, puis porter à petits frémissements, compter 15 à 20 min

Jeter l'eau et recommencer 20 min. La morue doit  se ramollir sans bouillir 
Égoutter et laisser refroidir un peu, puis retirer la peau et les arrêtes
Déchiqueter la morue avec les doigts de manière de avoir des morceaux, pas au moulin ni au mixer
Disposer dans un grand plat 

Émincer les cives et le piment, ajouter à la morue
Piler l'ail, ajouter au reste
Ajouter le poivre, l'huile généreusement, mélanger
Finir par le jus de citron vert (pas le jaune)
Conserver jusqu'à dégustation.

Plus le chiquetaille est garni en aomattes, meilleu il est.
A défaut de poivre de Jamaïque, vous pouvez mettre le mélange 4 épices.